Qu’est ce que la magie blanche ?

La magie blanche est la plus vieille science du monde et ses origines remontent aux
époques païennes…

Les pouvoirs de la magie blanche sont basés sur la projection d’énergie naturelle
provenant des Chakras et qui entrent en osmose au cours du rituel avec l’univers, la
nature et ses esprits élémentaires qui la peuplent afin d’obtenir les effets désirés…
La magie blanche est aussi une magie d’amour avec les forces de la nature et en
devenir initié, elle vous servira de fil d’Ariane dans votre chemin spirituel et vous
aidera à mieux comprendre votre place dans l’univers ainsi que dans la nature…

Cette science divine utilise tous les accessoires que la nature met à votre disposition
comme par exemple : herbes magiques, pierres précieuses aux pouvoirs magnétiques,
esprits élémentaires, paroles magiques, fleurs, Chakras, etc.

Jadis on utilisait cette science dans plusieurs domaines comme : faire revenir l’être
aimé, se débarrasser de mauvais esprits, attirer la chance, réussir un projet,
communiquer avec son guide spirituel et les esprits de la nature etc.

Comment pratiquer la magie blanche ?

Une initiation est indispensable en sciences occultes afin de
recevoir le “don” de prophétie et de magie. Ce “don” permet à l’adepte de devenir un
canal entre les forces mystiques de l’univers et le magnétisme cosmotélurique terrestre
et corporel.

Les recettes de magie et de sorcellerie n’ont rien à voir avec des recettes de cuisine que
quiconque avec un livre arriverait à réaliser. En magie, c’est tout à fait le contraire, car
il faut un “pouvoir”.

Le pouvoir que possède le sorcier servira d’énergie
cosmotélurique lui permettant de donner vie à toutes ses entreprises, exemples :
voyance, spiritisme, magie blanche, sorcellerie, dédoublement corporel, extase spirituelle etc..
Cela sera donc dans le but de recevoir ce fameux “don” que l’on suivra une initiation
complète, qui grâce aux séances de magnétisme cosmotélurique et aux pouvoirs
transmis par le magnétiseur, développera progressivement en vous le canal
cosmotélurique (tout comme une graine peut germer, pousser et fleurir dans un bon
sol bien préparé et bien arrosé).

Une fois le pouvoir en vous, toutes les sciences de magie vous seront accessibles et
vous les pratiquerez toujours avec succès et fruits de réussite.

L’homme est construit à l’image de l’univers et de Dieu

L’homme est composé d’une trinité qui est corps, esprit et âme… Il ne faut pas
confondre le corps spirituel avec le corps de chair corruptible…
Le véritable squelette du corps spirituel sont : les Chakras et le rayonnement forme le
corps spirituel ou Aura…

L’esprit est le moyen qui unit l’âme au corps et l’âme est la partie divine de l’homme…
L’homme est prisonnier d’une multitude de réincarnations, qui ont pour but de le faire
évoluer vers un état dit ” divin “… C’est seulement quand il sera détaché
complètement de sa partie animale et de son Ego, qu’il permutera ensuite vers un
autre monde que l’on nomme parfois ” paradis ” ou ” nirvana ” tout dépend de sa
culture religieuse.

Notre corps physique est une réalité simple que nos sens rationnels perçoivent
immédiatement. Derrière cette réalité (et la physique nous l’apprend de plus en plus),
une autre réalité plus subtile, moins palpable directement, exerce son action sur le
corps physique. Tout comme notre mental fonctionne consciemment et
inconsciemment, notre corps réagit de manière physique et énergétique. Cette énergie
(le Prana) s’inscrit en nous selon des lois millénaires que la tradition tantrique de
l’Inde a explorées, codifiées dans le sens d’une approche holistique de l’être humain.
Pour vivre pleinement son potentiel et ses capacités extrasensorielles, l’ensemble de
notre énergie doit circuler sous forme d’une fontaine en empruntant des canaux (les
Nadis) centralisés dans des roues énergétiques.

les Chakras.

Il n’y a ici aucun occultisme, il n’est nul besoin d’être adepte du bouddhisme tantrique
pour éveiller et ouvrir ses Chakras.
Véritables roues énergétiques, les Chakras sont au nombre de sept et leurs ouvertures
est la clé qui permet de développer nos facultés extrasensorielles en entrant en osmose
avec notre nature divine…

MULADHARA

C’est le premier Chakras, situé sur le point numéro un, c’est à dire qu’il prend racine
au coccyx et fleuri aux organes génitaux. C’est le Chakras de base, lié aux surrénales,
aux reins, à la colonne vertébrale.

Il est la racine de notre Arbre de Vie, le lieu des forces cosmotéluriques qui nourrissent
et animent nos autres Chakras comme une fontaine… C’est son énergie qui permet de
contribuer à l’ouverture de vos autres Chakras. D’une certaine façon, on pourrait le
comparer au magma en fusion qui est le noyau de la Terre et qui comme un volcan
peut entrer en éruption…

Certains d’entre vous ont peut-être déjà entendu parler de la Kundalini, «l’énergie du
serpent », représentée par un serpent enroulé sur lui-même. L’éveil de la Kundalini
fait partie du trajet initiatique du yogi. Le serpent dont il est question ici pourrait,
comme tout ce qui relève du phénomène énergétique, être regardé comme double,
comme deux serpents d’énergie qui s’enroulent autour de la colonne vertébrale, et
dont les têtes sont plantées dans les zones de visualisation psychique situées derrières
les oreilles, constituant la majeure partie du caducée.

SVADHISHTHANA

Le second Chakra, centre sacral. Il est situé au nombril. « L’air attise le feu », disent les
Chinois et c’est par là que notre âme entre et sort de notre corps au moment de la
transe. C’est pourquoi l’une des vertus de la pratique de la respiration ventrale est
d’alimenter en énergie extérieure cette centrale de production qu’est le second
Chakras.

Lié au feu par son yang, il l’est également à l’eau par son yin. A l’état virtuel,
n’oublions pas que l’homme a la femme en lui et que la femme a de l’homme en elle.
Le Masculin est ici représenté par le feu, le Féminin par l’eau. Le ventre est le premier
berceau de l’enfant à naître, berceau aquatique puisque l’enfant évolue dans le liquide
amniotique. La vocation aquatique de ce Chakras est donc évidente, à ce point que la
tradition hindouisme avance que celui qui maîtrise ce Chakras n’a plus rien à redouter
de l’eau.

L’eau, élément yin, est lié à la lune, qui entretient les facultés intuitives, l’inspiration, la
réceptivité. Aussi étrange que cela puisse sembler, la médiumnité prend donc
certaines de ses racines dans ce Chakra.
Ce Chakra est également connecté à des fonctions d’éliminations de ce qui encombre
notre métabolisme.

MANIPURA

Troisième Chakra, placé au niveau du plexus solaire. En acupuncture, nous savons
qu’une personne ayant des problèmes d’estomac a tendance à se voûter et, en quelque
sorte, à s’enrouler sur elle-même autour de son plexus solaire, comme pour le protéger
des agressions extérieures. Par ailleurs, chacun de vous a pu constater que lorsque
nous avons un choc émotionnel, nous portons souvent la main au plexus. C’est là que
« ça bloque ». Estomac et système nerveux font partie de la même famille, elle-même
apparentée au plexus.

Ce Chakra est le cousin du feu et le plus grand « feu vivant » que nous connaissons est
le soleil. De même que le Soleil illumine le monde et nous permet de le voir, de même
le troisième Chakra favorise nos contacts avec l’extérieur et une fois développé, il nous
donne le pouvoir de télékinésie.

Au niveau subtil bien sûr, c’est en partie par lui que nous abordons les êtres vivants,
les entités spirituelles et notre destinée.

Maintenant, une petite histoire amusante : ce Chakra, comme nous venons de le dire,
est lié au système nerveux et au foie. Lorsque nous avons peur, cette peur se manifeste
par l’influence du Chakra sur le système nerveux et sur le foie. Comme le foie est lié à
la couleur verte, nous sommes alors « verts de peur » ! Logique ?

ANAHATA

Quatrième Chakra, situé sur la ligne médiane, à hauteur de la pointe des seins, lié au
cœur et à la circulation sanguine. Il est le siège de notre âme.
Evidemment, nous allons parler d’amour ! Mais s’il est effectivement en rapport avec
l’amour que l’homme éprouve pour la femme ou les parents pour l’enfant, Anahata
exprime aussi l’Amour Divin, l’Amour Cosmique, l’Amour de tout être, de tout
élément de la Création.

Il est un peu du cœur du Christ qui bat dans le cœur de chacun de nous. Autant dire
que pour ce qui concerne un magnétiseur, c’est un Chakra majeur. Il pourrait être
l’élément de la « guérison sainte ». Nous verrons bientôt que nous avons des Chakras
situés dans le creux de la paume. Projetée dans ces « petits » Chakras des mains,
l’énergie émise par le Chakra du cœur multiplie au centuple nos possibilités
d’intervention. Sans prendre ce mot au pied de la lettre, nous pourrions avancer que
ce Chakra est une source de « miracles ».

« Même un voyage de mille lieues commence par un premier pas », dit le Sage. Dans
ce cas précis, le premier pas du Voyage est peut-être d’ouvrir largement notre Chakra
du cœur à la dimension de l’Amour vrai.